BILAN CINÉMA – DECEMBRE 2019 (CHAPLIN, STAR WARS, SATOSHI KON, MAKOTO SHINKAI)

J’ai vu au cours du mois de décembre quinze films – sorties et rattrapages confondus – parmi lesquels figurent pas mal d’animation mais aussi des films de Noël, auxquels il est difficile d’échapper en cette période. Comme d’habitude, j’aimerais revenir en détails sur certains d’entre eux et vous donner mon avis sur leur visionnage. Et pour rester informés en temps et en heure des films que je vois, ça se passe sur Instagram.

J’aimerais tout d’abord m’attarder sur un réalisateur, Rasmus A. Sivertsen, que j’ai découvert à l’occasion des Utopiales de cette année. Je vous informais dans mon bilan du festival vouloir découvrir ses autres œuvres que je me suis donc empressée de réserver à la médiathèque et de visionner. C’est ainsi que j’ai vu De la neige pour Noël et La grande course au fromage qui mettent en scène les même personnages que Le voyage dans la Lune mais aussi Dans la forêt enchantée d’Oukybouky, une histoire totalement différente et indépendante. J’aime beaucoup le travail de Rasmus A. Sivertsen qui m’a d’une part réconcilié avec la stop-motion mais aussi et surtout qui écrit des histoires rocambolesques avec des personnages hauts en couleurs et un humour s’adressant tantôt aux enfants, tantôt aux parents afin que chacun puisse y trouver son compte. Un réalisateur que je vous invite à découvrir.

J’ai découvert ce mois-ci la version longue et muette de La ruée vers l’or de Charlie Chaplin, qui était projetée au Cinématographe à l’occasion d’une séance spéciale. Je suis très heureuse d’avoir eu la chance d’assister à cette projection dans la mesure où cette version du film n’est que rarement visionnable étant donné qu’il n’en existe plus qu’une seule copie. J’ai d’ailleurs dédié un article à ce film dans lequel je compare les deux versions de celui-ci.

19254692

En ce mois de décembre 2019 est sorti Star Wars IX, le dernier volet de la troisième et dernière trilogie mettant en scène la famille Skywalker. J’attendais comme beaucoup cette conclusion avec impatience, ne sachant trop ce qu’ils allaient pouvoir faire après un épisode VIII qui m’avait personnellement laissée assez mitigée. Cependant, cette conclusion des neuf films est selon moi à la fois cohérente, un peu inattendue et même surprenante par instants, tant et si bien que je l’ai personnellement vraiment appréciée. Je déplore quelques détails – principalement dans les dernières scènes – que je trouve superflus et inutiles mais l’ensemble du scénario m’a vraiment plu personnellement. Je suis consciente que chacun souhaitait une fin bien particulière pour cette saga et que celle-ci en décevra donc plus d’un étant donné qu’elle ne peut pas répondre aux attentes de tous mais je la trouve objectivement assez réussie étant donné les malus avec lesquels elle partait.

Star-Wars-Episode-IX-The-Rise-Of-Skywalker-Poster-HQ

J’ai revu Millenium Actress de Satoshi Kon courant décembre après l’avoir découvert aux Utopiales le mois précédent. On découvre dans ce film deux hommes chargés de faire l’interview d’une actrice à présent assez âgée afin de faire un reportage sur sa carrière mais aussi sur les aspects plus privés et personnels de sa vie. J’ai apprécié que les souvenirs de l’actrice ainsi que ses différents rôles se mêlent aux faits avérés de l’histoire étant donné que ces événements ont forcément eu une influence sur sa filmographie ainsi que sur sa propre vie. J’adore le personnage d’un des deux journalistes qui est tellement passionné et investi qu’il en devient drôle. Je suis contente d’avoir pu revoir ce film car ce deuxième visionnage m’a permis de mieux cerner et comprendre certains détails, qu’il m’était compliqué de saisir en découvrant l’histoire.

ArGrTy9lMIUN4XwlxfmvQ6MhfUH

On poursuit avec un autre film d’animation puisque j’aimerais vous parler des Incognitos, la dernière production des studios Bluesky. On y suit un agent secret, Lance Sterling, qui va se retrouver à faire équipe avec Walter, un jeune homme surdoué qui crée des gadgets pour arrêter les ennemis sans les tuer. Les personnages sont attachants, l’histoire sympa, le film drôle et les comédiens de doublage fort talentueux – à tel point que j’en ai vite oublié que je regardais un film d’animation. J’ai personnellement vu Les Incognitos en VF mais je serais curieuse de le découvrir en VO étant donné qu’on retrouve au casting original non moins que Tom Holland et Will Smith.

les-incognitos-affiche-officielle

Tout comme pour Rasmus A. Sivertsen, après les Utopiales, j’ai eu envie de (re)découvrir les différents films de Makoto Shinkai suite à la première française de Weathering with you, son dernier film – qui a entre temps trouvé son nom français : Les enfants du temps. J’ai ainsi revu Your Name le mois dernier et j’ai découvert ce mois-ci The garden of words, qui est considéré comme un court-métrage dans la mesure où il ne dure que quarante-cinq minutes. J’ai beaucoup aimé la douceur et la poésie de ce film – que l’on retrouve d’ailleurs dans beaucoup d’œuvres de Makoto Shinkai – mais aussi l’histoire racontée ainsi que l’évolution de la relation entre les deux personnages principaux.

itunes_gardenofwords

J’ai rattrapé Her de Spike Jonze six ans après sa sortie, alors que je suis une fan inconditionnelle de films de science-fiction – ce que vous savez déjà si vous lisez régulièrement mes articles. Malgré toutes les bonnes critiques que j’entendais à son sujet, j’avais un peu peur d’être déçue ; mais je me suis aussi lancée dans son visionnage encore une fois grâce aux Utopiales. Ce film est encensé à raison, traite du sujet très universel et on ne peut plus commun qu’est l’amour mais pose aussi des questions légitimes sur les relations que l’on peut avoir avec une intelligence artificielle et les limites de celles-ci.

MV5BMjA1Nzk0OTM2OF5BMl5BanBnXkFtZTgwNjU2NjEwMDE@._V1_UX182_CR0,0,182,268_AL_

Le dernier film dont j’aimerais vous parler ce mois-ci est encore un film d’animation puisqu’il s’agit d’Happy Feet de George Miller qui m’a, je dois l’avouer, quelque peu déçue. L’histoire est sympa, les musiques sont cool (je vous ai déjà dit à quel point j’aimais les films musicaux ?) et le message écologiste est on ne peut plus louable. Cependant, j’ai trouvé l’animation assez datée – en même temps quelle idée de découvrir un film treize ans après sa sortie – je ne me suis pas particulièrement reconnue, identifiée ou attachée aux personnages et le film ne m’a tout simplement pas embarquée avec lui.

Happy_Feet_Poster

Je vous laisse avec la liste de l’ensemble des films que j’ai vus durant le mois de décembre. Vous en avez vu certains ?

Titre

Réalisateur

Date de sortie

Note

De la neige pour Noël

Rasmus A. Sivertsen

26/11/14

16/20

Miraï ma petite soeur

Momoru Ho Soda

26/12/18

15/20

La ruée vers l’or (version originale)

Charlie Chaplin

09/10/25

16/20

L’alchimie de Noël

Monika Mitchell

21/11/19

14/20

Comme Cendrillon 5 Un vœux pour Noël

Michelle Johnston

15/10/19

12/20

Star Wars IX

J. J. Abrams

18/12/19

18/20

Millenium Actress

Satoshi Kon

14/09/02 (Japon)

18/20

À couteaux tirés

Rian Johnson

27/11/19

15/20

Tout… sauf en famille

Seth Gordon

31/12/08

10/20

La grande course au fromage

Rasmus A. Sivertsen

09/11/16

17/20

Les Incognitos

Nick Bruno

Troy Quane

25/12/19

16/20

Dans la forêt enchantée de Oukybouky

Rasmus A. Sivertsen

04/10/17

17/20

The garden of words

Makoto Shinkai

08/01/14

17/20

Her

Spike Jonze

19/03/13

17/20

Happy Feet I

George Miller

06/12/06

12/20

Toutes les images utilisées dans cet article ne sont présentes que pour illustrer mes propos et restent la propriété de leurs auteurs respectifs.

Une réflexion sur “BILAN CINÉMA – DECEMBRE 2019 (CHAPLIN, STAR WARS, SATOSHI KON, MAKOTO SHINKAI)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s