L’ASNIFF 2020 AU KATORZA

L’ASNIFF est le premier festival de cinéma auquel je participe en cette période de pandémie, et ça m’a fait un bien fou ! Moi qui n’étais que très peu retrounée en salles après le confinement – peu de films qui me tentaient et le Gaumont Nantes pour lequel j’ai un pass illimité qui n’a pas rouvert pour cause de travaux – j’ai vu en l’espace de moins d’une semaine quatre films en salles.

L’ambiance Absurde Séance était légèrement moins chaleureuse du fait de la jauge réduite mais l’esprit était tout de même présent : du cri de guerre de rigueur aux commentaires du public en passant par les applaudissements, tout y était ! Le tout donne l’impression de voir un film chez soit avec une bande de potes, et ça fait plaisir.

Je ne me suis pas rendue à la soirée d’ouverture du mardi soir pendant laquelle était projeté Adieu les cons d’Albert Dupontel en avant-première – qui sort le 21 octobre en salles. Les festivités ont donc commencé pour moi le mercredi soir avec la projection de Sky Sharks de Marc Fehse à 21h30 que j’ai eu la chance de découvrir en première mondiale, rien que ça.

Sky Sharks est un film qui avait totalement sa place à l’Absurde Séance, sans même aller plus loin que le scénario : des Nazi-zombies chevauchant des requins volants futuristes bombardent les grandes villes du monde et commetent des attentats sanglants dans les airs. Un film de SF de série B totalement barré, aux effets spéciaux tout pétés – mais ce n’est clairement pas pour ça qu’on va le voir – et au scénario totalement tiré par les cheveux: une pépite !

Jeudi soir, je suis restée dans la même vaine puisque je suis allée voir Guns Akimbo de Jason Lei Howden à 22h. Le rôle principal est tenu par notre cher Daniel Radcliffe qui incarne ici un jeune homme projeté dans un jeu vidéo en version réelle, ce qui donne un battle royal modernisé plutôt chouette. Le film est dispo sur Amazon Prime si vous voulez le découvrir !

Vendredi soir, j’avais prévu d’aller voir Line Walker 2 : Invisible Spy de Jazz Boon, un film chinois à base de course-poursuites et d’arts martiaux qui devait être projeté en première française et que j’avais hâte de découvrir. Cependant, la séance a été annulée pour des histoires de distributeurs relous – pour rester polie – et j’ai donc changé mes plans pour la soirée (et gagné une invit pour venir voir un autre film au Katorza).

Samedi, c’était déjà l’avant-derneir jour du festival. Je suis allée voir un film d’animation, à avoir Lupin III, The first à 14h30. La projection était à l’origine une avant-première mais le distributeur a décidé d’avancer sa date de sortie, ce qui fait que le film est déjà à l’affiche en salles depuis mercredi. C’est un bon film d’animation que je vous conseille, entre amis ou en famille !

Dimanche, j’ai assisté à la projection du Grand détournement, La classe américaine, un film sorti en 1993. Sa particularité réside dans sa forme puisque c’est un montage de morceaux de différents films qui ont ensuité été redoublés. C’est très drôle et les répliques sont aussi cultes que le film. La séance était gratuite et un certain nombre de personnes s’était déplacé pour en profiter !

J’avais prévu de terminer le festival par l’avant-première de Saint-Maud dont j’ai pas mal entendu parler suite à sa projection dans divers festivals et qui m’intrigait donc au plus haut point. Cependant, la fatigue et le travail ont eu raison de moi et je suis rentrée chez moi avant la séance. Le film est présenté comme renouvellant l’horreur sur grand écran donc je vous le conseille fortement si vous êtes friant du genre.

L’édition 2020 de l’ASNIFF est à présent terminé, mais les Utopiales arrivent déjà à grands pas, le Katorza accueillera dans les prochains mois encore plusieurs festivals de cinéma (3 Continents, Univercinés, …) et les séances de l’Absurde Séance continuent un jeudi sur deux à 22h, avec une Nuit Fantastique de prévue le 07 novembre prochain. Les images utilisées dans l’article ne sont présentes que pour illustrer mes propos et restent la propriété de leurs auteurs respectifs.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s