GOOD NIGHT – THÉÂTRE DE POCHE GRASLIN

Que feriez-vous si un intrus que vous ne connaissez pas s’introduisait chez vous quelques jours seulement après le décès de la personne qui partageait votre vie ? Croiriez-vous ce qu’il vous dit ou remettriez-vous en question chacune de ses paroles ? C’est la situation à laquelle se retrouve confrontée Léa dans Good Night, un huis-clos dans lequel elle se retrouve à demander des comptes à Anthony qu’elle ne connaît pas mais qui dit être un collègue de feu son mari. Les deux jeunes gens vont échanger au fil de la soirée sur divers sujets et en apprendre un peu plus l’un sur l’autre.

GOOD-NIGHT_4330662498664182116

Les comédiens jouent bien et sont expressifs sur scène. Ils nous transmettent leurs émotions, que ce soit la peur, la tristesse, la colère ou encore le désemparement. À travers leurs échanges et au fil de la pièce, divers sujets d’actualité sont abordés qui sont au centre de notre société. Leurs questionnements et interrogations sont dans l’air du temps, et certaines de leurs préoccupations celles de nombre d’entre nous. La pièce nous montre aussi que certains combats sont loin d’être gagnés pour tous et qu’il est donc important de continuer à se battre pour la reconnaissance et l’égalité de tous.

Good_night_photo2

La mise en scène est plutôt chouette, les décors bien fournis et on a vraiment l’impression d’être dans la chambre parentale d’un appartement pendant l’intégralité de la pièce. La narration est bien écrite dans la mesure où les informations arrivent petit à petit et où l’ont découvre les raisons de cette intrusion réellement vers la fin du spectacle. Des révélations et rebondissements ont donc lieu tout au long de la représentation et ce jusqu’à la toute fin, ce qui fait que l’on ne s’ennuie pas une seule seconde et que je n’ai pas du tout vu le temps passer.

Good_night_photo3

Cette pièce est clairement un drame mais je n’en suis pas ressorti non plus ultra triste comme après avoir passé assisté à une pièce déprimante. Oui, la situation dégénère totalement et on est loin d’être sur une comédie poilante mais j’ai tout de même passé un bon moment en présence des comédiens. Les personnages sont développés et attendrissants chacun à leur manière et les péripéties et événements relatés permettent de garder un rythme constant sur toute la durée de la représentation.

Good_night_photo1

Good Night de Romain POLI interprétée par Nouritza EMMANUELIAN et Romain POLI et mise en scène par Guillaume MÉLANIE au Théâtre de Poche Graslin, spectacle joué du 20 au 22 février à 19h et du 27 au 29 février à 21h. Pour plus d’informations concernant les tarifs ou la manière de vous y rendre, je vous renvoie directement vers le site internet du Théâtre de Poche Graslin. Si vous n’êtes pas sur Nantes, pas de panique, la pièce se joue peut-être prochainement à proximité de chez vous. Les images utilisées dans cet article ne sont présentes que pour illustrer mon propos et restent la propriété de leurs auteurs respectifs.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s