CE CRIME EST À MOI – PHILIPPE RIDET

Je ne lis que peu de livres de fiction adultes leur préférant de manière générale ceux appartenant à la littérature jeunesse. Je prends cependant le temps, régulièrement, d’en lire afin de sortir de ma zone de confort et de découvrir de nouveaux livres qui changent aussi de ceux que je vois en permanence passer sur les réseaux sociaux. C’est un peu de cette manière que je me suis retrouvée à lire Ce crime est à moi de Philippe Ridet publié aux éditions des équateurs que j’ai reçu en service presse grâce à la masse critique Babelio.

CVT_Ce-crime-est-a-moi_3838

Étant donné que je n’ai pas l’habitude de lire ce genre de livre, je dois avouer avoir eu du mal à entrer dedans au début. L’écriture n’était pas aussi fluide que ce que j’ai l’habitude de lire et j’ai donc eu de mal à recoller les morceaux étant donné que la narration n’était pas linéaire, passant d’une temporalité à une autre sans autre préavis qu’un changement de chapitre ou de partie. Ces aspects, qui m’ont quelque peu repoussée au début, ont par la suite été pour moi la force de ce livre.

La plume de l’auteur est un mélange entre du langage parlé et familier et des termes plus précis et soutenus. Je me suis laissée porter par les événements qui, à mon impression, se déroulaient sous mes yeux. Cette proximité ainsi que cette impression d’assister en direct aux scènes décrites m’ont particulièrement plu et je me suis laissée emporter au fil des pages dans cette histoire.

L’auteur fait des allées et venues dans le temps, nous relatant tantôt des faits s’étant déroulés lorsqu’il était enfant, tantôt leurs répercussions sur sa vie actuelle. Il part à l’origine d’un événement qui l’a marqué, un crime qu’il n’a pas commis, mais qu’il s’approprie au fil du temps. Ce drame l’a marqué fortement et de manière indélébile ce qui a pour conséquence de faire tourner sa vie, à partir de ce moment, autour de celui-ci. Il est prétexte à nous relater divers anecdotes et événements de sa vie.

Le roman est assez court, faisant à peine plus de 200 pages, et je l’ai donc lu assez rapidement. Ce n’est pas une lecture que j’ai trouvée captivante étant donné qu’il ne s’y déroule pas énormément d’événements mais j’ai beaucoup apprécié la simplicité des propos ainsi que leur réalisme et ai trouvé ce livre hypnotisant. J’avais envie d’en poursuivre la lecture, de retrouver l’atmosphère à la fois malsaine et vintage de Ce crime est à moi et j’ai eu la sensation que l’auteur relatait sa propre vie tellement les ressentis et les sentiments exprimés paraissaient sincères.

Aussi étonnant que cela puisse paraître, et j’en suis la première surprise, ce livre m’a marquée. À l’heure où je vous écris ces lignes, cela fait moins de 24 heures que je l’ai terminé et je ne peux m’empêcher d’y repenser et d’y réfléchir. Certains aspects du livre résonnent en moi, cette période de doute entre la fin de l’adolescence et le début de la vie adulte me parle totalement et j’ai été touchée par les propos de l’auteur sur plusieurs points. Je vous invite donc à découvrir ce roman qui a été pour moi une belle découverte.

Ce crime est à moi de Philippe RIDET aux Éditions des Équateurs paru le 29 janvier 2020.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s