TISSE MÉTISSE 2019 – DEMANDEZ LE PROGRAMME !

Le mois de décembre est celui de Noël et plus globalement des fêtes de fin d’année, mais aussi de Tissé Métisse. J’y fait chaque année d’incroyable découvertes et j’avais particulièrement été surprise par l’édition de l’an passé de laquelle je suis repartie avec plusieurs coups de cœur à écouter pendant les mois à venir. C’est donc pleine de joie et d’entrain que je me suis rendue à la conférence de presse la semaine dernière et je peux vous dire qu’au vue de la programmation j’ai hâte d’y être !

Tissé Métisse la fête est un événement qui permet chaque année de mettre en valeur les actions de l’association ainsi que celles des associations de son réseau, la plupart étant d’ailleurs de la région. Ce temps fort est donc à la fois l’occasion de présenter le travail de l’année mais donne aussi lieu à une fête intergénérationnelle qui met à l’honneur différentes formes de culture.

TISSE-METISSE_4274839670910180853

Je vous propose de commencer par la programmation des spectacles. Pour la première année, Tissé Métisse a souhaité qu’il y ait deux propositions jeune public à 18h. On retrouve ainsi une adaptation très visuelle du Petit Poucet à base de dessins, de manipulation d’objets et de marionnettes qui est plutôt conseillée pour les moins de 10 ans en salle 450. En parallèle pour les plus grands, la compagnie Engrenage(s) jouera dans la salle 800 Flok, une création musicale et visuelle rassemblant sur scène huit musiciens et un peintre.

J’attends particulièrement la représentation d’Arborescence à 19 h 45 en salle 450 qui met en scène des habitantes de quartier Malakoff et du Clos-Toreau dans une pièce de théâtre musicale et chantée. Ce spectacle social, culturel et militant a donné lieu à un travail d’écriture poétique et de chant qui a mené ces femmes à devenir des semi-professionnelles. J’aimerais aussi beaucoup assister à la projection du documentaire Kazula, le chant des racines d’Hugo Bachelet qui aura lieu à 16 h 15 en salle 450. Ce film retrace le parcours de vie et de chanteuse de Lucia de Carvalho qui sera présente en bord de scène pour échanger avec le public après le visionnage.  L’artiste nous emmène à travers ces images dans son intimité et la quête de ses racines ; elle donnera aussi un concert à 22 h 15 salle 800.

Un certain nombre d’associations seront représentées sur la Mezzanine durant l’après-midi et ce jusqu’à 20 h 30. Il sera possible d’échanger avec les personnes présentes sur de nombreux sujets, de faire le tour des expositions, de faire des jeux permettant de sensibiliser de manière ludique petits et grands et de profiter des nombreuses animations proposées. Parmi elles, j’aimerais vous parler d’une performance d’éloquence qui sera donnée à 16 h 30 en salle 200 par les jeunes des quartiers nantais mais aussi d’une représentation de théâtre-débat intitulée La charge mentale des femmes programmée à 18 h en salle 200 et qui a déjà été jouée le 25 novembre dernier à la maison des arts de Saint-Herblain dans le cadre de la journée contre les violences faites aux femmes. Je vous recommande aussi chaudement la conférence Le métissage a-t-il ou est-il une couleur de peau ? donnée dans le cadre d’Univer’Cité, le cycle de conférence initié par Tissé Métisse. Au-delà des frontières est une autre conférence qui sera suivie d’un  temps d’échange sur le sujet de l’excision ; cette rencontre a été imaginée par Ubuntu et aura lieu à 17 h salle 100.

Passons à présent à la partie musicale qui occupe une bonne part de la programmation du festival. Tissé métisse donne cette année encore la part belle aux femmes, que l’on pourra retrouver en nombre sur les différentes scènes de la cité des Congrès. Hormis Lucia de Carvalho dont je vous ai parlé plus haut, on trouve Muthoni Drummer Queen qui terminera la soirée sur la grande scène à partir de 23 h 30. C’est une rappeuse percussionniste, productrice et entrepreneuse kényane qui mélange des sonorités issues de différents styles musicaux qui accompagnent ses textes militants et engagés prônant l’émancipation de la femme et les solidarités.

Sur la scène des émergences, où j’ai fait l’an dernier de belles découvertes, on retrouvera entre autre Sahara qui nous livrera une prestation electro-pop. Cette auteure-interprète nantaise nous emmènera dans son univers à cheval entre la poésie, le rap et la chanson réaliste aux paroles qui témoignent de la jeunesse perdue dont elle fait partie. Le trio Zarafa nous proposera quant à lui un spectacle de musique et danse orientale aux influences du Maghreb et de la Turquie dans lequel les sons de flûtes, de violons et de percussions se mailleront.

Ce que j’apprécie dans ce festival, c’est la volonté qu’a l’association de l’ouvrir à tous et d’aménager ce qui est nécessaire pour garantir l’accueil de chacun. Un programme en brail est  disponible à l’accueil pour les déficients visuels et des personnes parlant la langue des signes française sont présentes pour communiquer avec les sourds et malentendants ; des gilets sensoriels sont aussi mis à leur disposition. La cité des congrès étant un lieu public, elle est aux normes afin d’accueillir des fauteuils roulants et des familles avec des poussettes et la TAN s’engagent à conduire les personnes ne pouvant se déplacer que difficilement.

De nombreux efforts sont aussi faits pour que même les personnes les plus éloignées de la culture puissent venir à Tissé Métisse et que les tarifs soient adaptés au budget de chacun. Nouveauté de cette année : un tarif jeune a été créé ramenant pour les enfants et étudiants le prix d’entrée à 10€ ; les personnes bénéficiant de la carte blanche ont quant à elles un tarif à 8€ et on observe une accentuation de la billetterie solidaire qui élève à 1200 le nombre de billets financés par la région Pays-De-La-Loire pour les plus démunis ; 200 places sont aussi prises en charge par Cezam afin qu’elles soient distribuées aux personnes en situation de très grande pauvreté du restaurant social Pierre Landais. Un certain nombre de jeunes d’un accueil de jour d’Orvault viendront aussi accompagnés de leurs éducateurs pour faire un reportage sur place le jour J.

J’ai personnellement vraiment hâte de découvrir tous ces artistes ainsi que leurs prestations. Si cette programmation vous a alléchés autant que moi, voici quelques informations pratiques qui pourraient vous être nécessaires : la vingt-septième édition de Tissé Métisse aura lieu le samedi 14 décembre de 15 h à 1 h à la Cité des Congrès de Nantes. Pour prendre vos places, ça se passe sur internet pour les préventes ou directement à l’accueil en arrivant à l’entrée du festival. Pour plus de détails, je vous renvoie vers la page dédiée sur le site internet de Tissé Métisse. Et si vous aimez voir les coulisses de ce genre d’événements, il est encore possible d’y être bénévole. Alors, vous venez ?

La photo en entête de l’article a été prise par mes soins lors de l’édition 2018 du festival. Le visuel et les photos des artistes ne sont présentes que pour illustrer mon propos et restent la propriété de leurs auteurs respectifs.

Une réflexion sur “TISSE MÉTISSE 2019 – DEMANDEZ LE PROGRAMME !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s