MA SÉLECTION COURT-MÉTRAGES #1 – PIXAR

Les studios Pixar sont connus principalement pour leurs long-métrages d’animation tels que Les Indestructibles I et II ou encore les quatre volets de la saga Toy Story – pour ne citer que les licences à l’éfigie desquelles j’ai actuellement un poster au-dessus de ma tête. Cependant, ils produisent aussi un nombre assez considérable de court-métrages, qui sont plus ou moins connus et de qualité assez inégale à mon goût.

Pour comprendre tout ceci, faisons un léger bon dans le temps. Le studio Pixar voit le jour en 1979 sous le nom de Graphics Group et est alors rattaché à Lucasfilm. Il faudra attendre encore cinq ans avant que naisse le premier court-métrage d’animation de la boite intitulé Les aventures d’André et Wally B. Si vous souhaitez le visionner, pas la peine d’aller le chercher puisque le voici :

Contre toute attente, c’est loin d’être celui qui a le plus mal vieilli, prix largement remporté par Tin Toy qui est sorti pourtant quatre ans plus tard mais fait bien mal aux yeux. Pour les plus témérères et motivés, le voici mais c’est à vos risques et périles :

Pixar n’acquierera cependant sa notoriété qu’en 1995 avec la sortie de son premier long-métrage : Toy Story premier du nom. Ce n’est pas pour autant que le studio mettra de côté les court-métrages à partir de ce moment, bien au contraire. Savez-vous d’ailleurs que certains de ces court-métrages sont en fait un supplément à l’un de leurs précédents films alors que d’autres sont totalement indépendants ?

Vous avez surement déjà vu quelques uns des court-métrages Pixar en assistant à des projections en salles de certaines de leurs productions, mais la majorité d’entre eux n’atteignent jamais le grand écran. J’en ai personnellement vu un certain nombre et j’aimerais vous faire découvrir mes préférés, qui n’ont pas tous le même succès et la même notoriété auprès du public.

Le premier que j’aimerais vous faire partager s’intitule Le parapluie bleu, est disponible sur Disney+ en version française mais aussi sur Youtube en version originale, ce qui fait que vous pouvez le voir gratuitement. Rassurez-vous, même si vous ne parlez pas un mot d’anglais ou que vous souhaitez le voir avec des enfants, les images parlent d’elle-mêmes et le son importe assez peu. Je vous laisse d’ailleurs découvrir par vous-même cette histoire que j’ai trouvée poétique et très romantique :

Le deuxième que je souhaiterais vous faire partager est bien plus connu puisqu’il s’agit de La Luna. Celui-ci est aussi disponible à la fois sur Disney+ et sur Youtube, comme la majorité de ceux dont je vais vous parler d’ailleurs. On y suit un petit garçon qui part pour la première fois aider son père et son grand père à balayer la Lune et qui va par la même occasion grandir et faire ses propres choix par lui-même. Je vous laisse découvrir cette petite pépite dont je ne me lasse personnellement pas si vous ne la connaissez pas encore :

J’aimerais poursuivre avec deux court-métrages qui rentrent dans la catégorie des Sparkshorts. Ils me tiennent particulièrement à coeur dans la mesure où ils ont été créés dans des conditions particulières : le studio laisse 6 mois à un réalisateur afin qu’il crée de toute pièce ce qu’il souhaite et ces films sont donc de fait assez personnels.  Deux d’entre eux m’ont particulièrement tapés dans l’oeil : Wind et Bao. Le premier n’est disponible que sur Disney+, quant au deuxième le voici :

Passons à présent à un court-métrage tout en musique avec One Man Band qui est l’un des plus anciens de cette sélection – sans compter les deux présentés en introduction bien évidemment. Le fait que les deux personnages jouent d’un nombre impressionnant d’intruments à la fois m’a fait sourire et j’ai trouvé l’idée plutôt chouette. Ouvrez grand vos oreilles :

J’ai eu un très joli coup de coeur pour le réalisme de l’animation du court-métrage suivant ainsi que pour sa mignonerie. Le message final m’a aussi beaucoup touché je dois dire et je pense pouvoir affirmer que Piper fait partie de mes court-métrages préférés – non seulement Pixar mais aussi de manière plus générale.

Je vous disais en introduction de cet article que certains court-métrages Pixar découlaient de licences déjà produites par le studio. Tous ceux que j’ai mentionnés jusque-là étaient indépendants, mais Premier rendez-vous est associé au film Vice-Versa. On y suit Riley lors de son premier rencart alors qu’elle a quelque peu grandi et j’ai trouvé très drôle la manière dont les émotions des différents personnages réagissaient suite à cette annonce. Celui-ci n’est disponible que sur Disney+, mais si vous avez l’occassion de le voir, foncez !

Riley

Le dernier court-métrage de cette sélection – et oui, toutes les bonnes choses ont une fin – s’intitule Passage nuageux. On y découvre les cygognes livrant les nouveaux nés mais aussi les nuages où elles les récupèrent. Un très joli message une fois encore, ici sur la différence :

Si cette sélection ne vous a pas suffit, sachez que d’autres court-métrages Pixar sont disponible gratuitement en ligne ainsi que sur Disney+ ; et si cela vous intéresse d’aller plus loin, vous trouverez pour la majorité de ces court-métrages sur Youtube une vidéo expliquant de la manière dont le film a été réalisé.

J’espère que vous aurez trouvé votre bonheur dans cette sélection ; et pour que ce soit un échange, n’hésitez pas à me laisser en commentaire votre court-métrage Pixar préféré, j’irai le voir avec plaisir si ce n’est pas déjà fait. Les images utilisées dans cet article ne sont présentes que pour illustrer mes propos et restent la propriété de leurs auteurs respectifs.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s