LA RUÉE VERS L’OR – CHARLIE CHAPLIN

Vous n’avez pas fini d’entendre parler de Chaplin, c’est moi qui vous le dis ! Après Le Cinématographe en octobre et novembre derniers, c’est le Gaumont Nantes qui profite des 130 ans de la naissance de l’artiste pour projeter pendant les vacances scolaires certains de ses films. Étant donné que j’ai déjà pu en (re)voir pas mal pendant Galaxie Chaplin, je n’ai pas prévu d’assister à beaucoup de séances ; malgré tout, vu que j’avais loupé La ruée vers l’or dans la mesure où je n’étais disponible pour assister à aucune des projections, j’ai profité de ce nouvel événement pour le découvrir.

La Ruée vers l'or - Chaplin

Lorsque je dis découvrir, ce n’est cependant pas tout à fait exact : j’ai en effet assisté début décembre au Cinématographe à une projection très rare de la première version du film La ruée vers l’or qui n’est pas celle diffusée de nos jours que connait le grand public. A ce moment, je ne pouvais évidemment pas cerner les différences entre les deux versions étant donné que n’en avais vu qu’une seule mais c’est à présent chose faite et je peux donc en connaissance de cause les comparer.

19254692

La plus grosse différence et la plus marquante selon moi, c’est que la première version est muette avec des cartons explicatifs et uniquement une musique en fond sonore alors que la deuxième est accompagnée d’une voix-off – ce qui m’a d’ailleurs quelque peu perturbée au début je dois avouer. De plus, La ruée vers l’or qui a traversé les décennies est en fait une director’s cut dans laquelle certaines scènes ont été raccourcies voir même supprimées – principalement la première et la dernière.

Francis Bordat, l’historien du cinéma venu nous introduire la projection de La ruée vers l’or au Cinématographe, a même parlé d’autocensure du réalisateur afin de faire paraître le film moins triste, le sort s’acharnant pas mal sur le personnage de Charlot, on ne va pas se le cacher. Après avoir vu les deux, je dois constater que comme lui je préfère le premier montage de La ruée vers l’or même si je suis consciente de la chance que j’ai eue de le découvrir et que ce privilège ne se représentera pas de si tôt.

L’histoire globale du film reste similaire dans les deux montages tout comme la majorité des plans et l’intention du réalisateur ; j’ai d’ailleurs pris plaisir à revoir deux scènes en particulier. La première est on ne peut plus culte puisqu’il s’agit de celle dans laquelle Charlot ainsi que son compagnon de mésaventure mangent une chaussure tellement ils sont affamés. D’ailleurs, anecdote de tournage, savez-vous que les comédiens mangent en fait une chaussure de réglisse dans cette scène ? La deuxième que j’aime beaucoup, c’est celle dans laquelle Charlot fait la danse des petits pains pendant le réveillon du nouvel an.

La ruée vers l’or ne fait pas partie de mes préférés de Chaplin – même s’il reste culte en tant qu’œuvre du réalisateur et est loin d’être mauvais – étant donné que j’en suis ressortie, un peu comme pour Le Dictateur, avec le sentiment de plus avoir assisté à une satire qu’à une comédie, bien que ce soit le cas de la plupart de ses films concrètement. Ce film a beau être le préféré de l’artiste, je trouve le personnage de Charlot bien moins drôle ici que dans d’autres films comme Le Kid ou encore Les Temps Modernes. Je pense que je ressens trop d’empathie pour les personnages dans celui-ci ce qui m’empêche de rire de son malheur.

9_96793_1458930218

Je suis heureuse et reconnaissante d’avoir pu découvrir ces deux versions du film et de manière aussi rapprochée. J’ai ainsi pu faire des comparaisons en direct en voyant la deuxième dans la mesure où j’avais encore bien en tête la première ainsi que les commentaires et explications de Francis Bordat. Les images utilisées dans cet article ne sont présentes que pour illustrer mon propos et restent la propriété de leurs auteurs respectifs.

Une réflexion sur “LA RUÉE VERS L’OR – CHARLIE CHAPLIN

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s