BILAN CINÉMA : OCTOBRE 2019 (FESTIVALS, JOKER ET CHAPLIN)

Durant le mois d’octobre, j’ai participé à deux festivals et assisté à des projections dans le cadre d’une programmation particulière. Étant donné que j’ai déjà dédié plusieurs articles sur le blog à ces événements, je vous renverrai vers ceux-ci pour connaître mon avis sur les films que j’y ai déjà chroniqué. Sachez tout de même que grâce à ces manifestations, je suis revenue à un rythme qui me ressemble plus, à savoir celui de quatorze films visionnés durant le mois. Je pense aussi que le fait que la rentrée soit à présent passée et que j’ai de ce fait légèrement moins besoin de courir partout y sont pour quelque chose dans ce nouvel élan cinématographique.

cinema-3

J’ai démarré octobre avec l’ASNIFF (Absurde Séance Nantes International Film Festival) qui s’est déroulé au Katorza du 1er au 6. C’est un festival assez barré et à l’ambiance chaleureuse qui programme des films assez déjantés pour la plupart. J’y ai vu cette année The Lighthouse de Robert Eggers qui sort le 18 décembre prochain et qui a fait fureur à Cannes, Il primo Re de Matteo Rovere relatant l’histoire de Romulus et Remus mais qui n’a toujours pas de distributeur en France, Le voyage de Chihiro un Miyazaki que je n’avais toujours pas vu, Downrange de Ryûhei Kitamura, un survival nanardesque et Memories of Murder de Bong Joon Ho, réalisateur que j’aime beaucoup et qui a entre autre gagné la palme d’or à Cannes cette année avec Parasite. Si mon avis détaillé sur ces cinq films vous intéresse, je vous renvoie vers mon article dédié à l’ASNIFF 2019.

affiche-asniff-2019

Ce mois-ci est sorti le film Joker – de Todd Phillips et avec Joaquin Phoenix dans le rôle principal – qui a fait beaucoup de bruit outre-Atlantique. C’est donc assez logiquement que l’attente de sa sortie en France a provoqué une certaine impatience chez certains et que beaucoup avaient hâte de le découvrir. Le film est plus violent que les blockbusters qu’Hollywood nous sort habituellement, ce qui m’a assez surprise au début mais que j’ai réellement apprécié par la suite. J’ai trouvé que cela traduisait de manière plus forte la folie du personnage et qu’il était ainsi plus facile de le comprendre, en partie du moins, et de partager avec lui une partie de sa souffrance.

fhjfepfh43q21

Une rétrospective consacrée à Charlie Chaplin a débuté au Cinématographe en ce mois d’octobre et j’en ai profité pour (re)voir trois de ses films les plus cultes : Les temps modernes, The Kid et Le dictateur. Ce sont trois comédies mettant en scène le personnage de Charlot dans différentes situations et dans lesquelles Chaplin est à la fois devant et derrière la caméra. Je vous en parle plus longuement dans mon article dédié à Galaxie Chaplin vers lequel je vous renvoie pour plus de détails.

happy-birthday-charlie-chaplin

J’ai terminé le mois d’octobre par la première journée du festival des Utopiales, durant lequel je vois comme chaque année entre quatre et cinq films par jour. J’y ai vu Moon de Duncan Jones qui a gagné le prix du jury du festival il y a quelques années, Infection de Flavio Pedora, un film de zombies d’Amérique du Sud, L’intelligence des arbres de Julia Dordel et Guido Tolke, un documentaire pour lequel j’ai eu un réel coup de cœur, Little Joe de Jessica Hausner qui a remporté les prix d’interprétation féminine à Cannes et du jury aux Utopiales et qui sort en salles le 13 novembre et The Antenna d’Orçun Behram qui est un ovni cinématographique qui a remporté le prix spécial du jury des Utopiales. Je vous invite encore une fois à aller lire mon article consacré à cette journée dans lequel vous trouverez mon avis détaillé sur chacun de ces films.

Utopiales19

Comme tous les mois, je vous laisse le tableau récapitulatif de l’ensemble des films que j’ai vu. Les plus attentifs d’entre-vous remarqueront que celui-ci change un peu du format de ceux que je vous poste habituellement ; je trouve en effet que la manière dont je classais les films n’avait pas vraiment de sens, dans la mesure où je vois parfois des films plusieurs mois avant leur sortie et que j’en vois d’autres lors de festivals qui ne sortiront probablement jamais en salles en France. J’espère que cela vous convient autant qu’à moi et espère que vous avez fait de belles découvertes cinématographiques.

Titre

Réalisateur

Date de sortie

Note

The Lighthouse

Robert Eggers

18/12/19

10/20

Il primo Re

Matteo Rovere

?

12/20

Le voyage de Chihiro

Hayao Miyazaki

10/04/02

15/20

Downrange

Ryûhei Kitamura

25/07/18

09/20

Memories of Murder

Bong Joon Ho

23/06/04

17/20

Joker

Todd Phillips

09/10/19

18/20

Les temps modernes

Charlie Chaplin

13/03/36

19/20

The Kid

Charlie Chaplin

1921

18/20

Le dictateur

Charlie Chaplin

04/04/45

14/20

Moon

Duncan Jones

16/06/10

11/20

Infection

Flavio Pedora

2019

12/20

L’intelligence des arbres

Julia Dordel

Guido Tolke

27/09/17

20/20

Little Joe

Jessica Hausner

13/11/19

17/20

The Antenna

Orçun Behram

2019

04/20

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s