SOFILM SUMMERCAMP FESTIVAL 2019 : LA PROGRAMMATION

J’attendais avec impatience la programmation de l’édition 2019 du Sofilm Summercamp Festival, et elle est évidemment sortie samedi dernier, alors que je n’étais pas chez moi, que je n’avais que très peu de connexion internet et encore moins de temps pour le dévorer. J’ai donc pallié le problème en rentrant, et j’aimerais vous faire partager une sélection des projections que j’attends le plus.

sofil-nantes-cinema-nantes-2019-summercamp

Le Sofilm Summercamp est un festival de cinéma qui se revendique décontracté et familial, ce qui se ressent en effet dans l’ambiance général. Il propose à la fois des avant-première en présence d’invités, comme des rétrospectives de films cultes que l’ont prend plaisir à (re)découvrir. C’est dans ce cadre qu’il y a deux ans, j’ai pu voir entre autre OKJA de Bong Joon-Ho sur grand écran le jour de sa sortie sur Netflix.

Okja

Pour cette année, la programmation envoie du lourd. Elle propose tout d’abord une rétrospective spéciale John Landis, qui n’est autre que le réalisateur du cultissime The Blues Brothers, qui sera projeté sous les nefs vendredi soir gratuitement. J’aime vraiment beaucoup ce film que je revois régulièrement à chaque fois qu’une occasion se présente, et cette projection ne dérogera pas à la règle. Il me tarde aussi de découvrir Schlock ainsi qu’Un fauteuil pour deux avec Eddie Murphy, tous deux du même réalisateur et qui sont programmés respectivement jeudi soir et dimanche après-midi au Katorza.

Le Sofilm propose plusieurs avant-premières de films, dont certains faisaient partie de la sélection officielle du festival de Cannes qui s’est terminé il y a quelques semaines. Dans cette catégorie, j’aimerais voir jeudi Alice et le maire de Nicolas Pariser avec Fabrice Luchini et Anaïs Demoustier, Les misérables de Ladj Ly qui n’est autre que la séance d’ouverture et Yves de Benoït Forgeard avec William Lebghil et Philippe Katerine samedi que j’ai vraiment hâte de découvrir.

Passons à présent à la catégorie carte blanche avec de nombreux films qui me font personnellement envie. Le principe de la carte blanche est assez simple : un invité choisi un film qu’il aimerait projeter dans le cadre du festival et qu’il vient présenter en personne. C’est ainsi que l’on pourra voir Constantine de Francis Lawrence avec Keanu Reeves, Usual Suspects de Bryan Singer, Jacky au royaume des filles de Riad Sattouf avec Vincent Lacoste, William Legbhil et Charlotte Gainsbourg, La vie de Bohème de Aki Kaurismäki, Land of the dead de George A. Romero, Les sentiers de la gloire de Stanley Kubrick, Loulou de maurice Pialat avec Isabelle Huppert et Gérard Depardieu et Scream for me Sarajevo de Tarik Hodzic.

Je dois avouer être un peu septique vis à vis de la sélection dans la catégorie Séances Spéciales. Le ciné-karaoké kids a l’air vraiment sympa, mais pour le reste, je dois avouer que la catégorie porte bien son nom : ces films ont l’air vraiment bizarres. Je ne m’attarderai donc pas dessus, et vous invite à aller découvrir la sélection par vous même sur le site du festival.

1200x630bb

La programmation plein air propose du cultissime chaque soir durant tout le festival, et a deux spécificités appréciables : tout d’abord, ces projections ont lieu le soir à 22h30 sous les nefs, ce qui permet même à ceux qui travaillent de s’y rendre, et elles sont en plus gratuites pour que toutes les bourses aient la possibilité de participer au festival. Mercredi, c’est Scream de Wes Craven qui ouvrira ces rendez-vous en ce premier jour de festival ; jeudi, c’est The Big Lebowski des frères Coen que vous aurez la chance de visionner sur grand écran ; vendredi, c’est l’un des films que j’attends le plus de revoir et dont je vous ai déjà parlé plus haut, à savoir The Blues Brothers de John Landis ; samedi, pour la dernière soirée en plein air de cette édition aura lieu un ciné-karaoké géant qui m’a l’air somme toute bien coolissime.

Comme dans tout festival de cinéma, le Sofilm Summercamp a invité des professionnels du milieu à venir rencontrer le public, mais aussi à choisir eux-même le film projeté dans le cadre des cartes blanches. Nous aurons ainsi la joie et l’honneur de croiser, entre autre, pendant le festival, John Landis dont je vous ai parlé plus haut, William Lebghil pour Yves et Jacky et le royaume des filles dans lesquels il joue, François Hollande pour présenter Usual Suspects dans le cadre d’une carte blanche, Nicolas Pariser le réalisateur d’Alice et le maire et qui viendra présenter Haines et Anaïs Demoustier qui joue aussi dans Alice et le maire et viendra présenter Loulou.

Je n’ai pas pu dans cet article vous parler en détails de toute la programmation de cette édition, c’est pourquoi je vous encourage, si vous souhaitez participer au festival, à vous rendre sur le site du Sofilm Summercamp pour ne rater aucune information. Je vous laisse avec le teaser de l’édition 2019, en attendant le 19 juin et l’ouverture des festivités !

 

4 réflexions sur “SOFILM SUMMERCAMP FESTIVAL 2019 : LA PROGRAMMATION

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s