BORDERLINES INVESTIGATION #1

Une vraie fausse conférence sur le thème des frontières et imaginée par un ancien enseignant, la proposition était peu motivante ; c’est cependant un spectacle drôle, travaillé, avec une mise en scène recherchée et des acteurs tous aussi bons les uns que les autres que j’ai eu la chance de découvrir sur scène.

La première chose qui m’a frappée en arrivant, c’est que les acteurs étaient présents sur scène lorsque les spectateurs entraient dans la salle. Ils n’étaient pas immobiles, discutaient même d’ailleurs entre-eux, à se demander si on n’était pas même en train de les déranger. Sur scène, des palmiers et des canapés contrastaient avec un pupitre sur lequel était disposé un ordinateur ; ces deux univers qui semblent n’avoir rien en commun présageaient une représentation décalée et haute en couleurs.

Borderlines investigation

Partant du sujet très sérieux et on ne peut plus actuel des frontières, le tout présenté sur un diapo projeté sur grand écran et commenté par un pseudo-maître de conférence, les échanges entres les protagonistes ont rapidement dévié vers d’autres sujets. Tantôt écologiques et sociétaux comme la sixième extinction massive d’espèces que nous sommes ne train de vivre actuellement, ils étaient souvent aussi éloignés du sujet que possible avec des thématiques bien plus légères telles que le nom donné aux Schtroumpfs dans les différentes langues par exemple.

Ce que j’ai particulièrement apprécié, c’est de m’être à la fois réellement instruite en apprenant un nombre de choses assez impressionnant, mais aussi divertie dans la mesure où le spectacle était vraiment très drôle. Les informations données sont véridiques, et le ton humoristique aide à faire passer ce message pourtant sérieux et loin d’être à prendre à la légère.

Deux des intervenants ont fait leur présentation en langue étrangère avant de nous montrer qu’ils parlaient tous les deux le français et qu’ils auraient donc pu nous exposer leur point de vue dans la langue de Molière. A la place, nous avons eu pour l’une des sous-titres en direct sur un écran derrière elle, et pour l’autre une traduction de vive voix par un autre des intervenants.

Pendant le spectacles, plusieurs objets se cassent, ne fonctionnent plus, tombent ou se retrouvent au mauvais endroit. J’ai vraiment cru à plusieurs reprises que le Lieu Unique était réellement en train de se détruire sous nos yeux et que les incidents intervenant pendant la représentation n’étaient pas faits exprès. Une fois cette appréhension passée, tous ces imprévus deviennent comiques et font sourire.

Borderlines investigation #1 de Frédéric Ferrer a été pour moi une très belle découverte. J’ai vraiment apprécié ce spectacle dont je n’attendais pas grand chose de particulier et auquel je suis allée un peu à l’aveugle pour ne rien vous cacher. Une bonne surprise donc, dont j’espère voir la deuxième partie lorsqu’elle sera jouée à Nantes : 16/20.

La photo présente dans l’article a été prise par mes soins.

Vous avez apprécié cet article ? Vous en voulez d’autres ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s