LE PROGRAMME DES UTOPIALES 2018 ENFIN RÉVÉLÉ

Après plusieurs mois d’attente, le programme de cette dix-neuvième édition des Utopiales est enfin disponible ! Divulgué comme tous les ans le jour de la conférence de presse, à laquelle j’ai justement assistée ce matin, il s’annonce encore une fois très alléchant.

Avant de revenir en détail sur la programmation, précisons que le thème retenu cette année est Corps. Qu’ils soient humains, célestes, sociaux, psychiques ou encore virtuels, ils vont servir de base aux divers sujets traités au détour des projections, des tables rondes ou encore des expositions proposées.

affiche utopiales 2018

Commençons avec la sélection cinéma, puisque je passe chaque année une bonne partie du festival dans les salles obscures. Neuf films font partie de la compétition internationale longs-métrages, et quatre d’entre eux sont présentés en première française. J’attends en particulier Frontier, blockbuster russe qui plonge le héros tout comme le spectateur au cœur de la bataille la plus sanglante du XXème siècle. Penguin Highway, film d’animation japonaise présenté comme « intelligent, sensible et original » et proche du style des films du studio Ghibli, me donne aussi vraiment envie.

Restons dans la compétition internationale avec les courts-métrages, au nombre de trente-cinq cette année et répartis non pas sur quatre mais bien sur cinq sessions. Là encore, beaucoup d’entre eux sont visibles dans le cadre du festival en première française. J’ai découvert les sessions de courts-métrages l’an passé, et j’avais plutôt bien apprécié, donc je pense essayer d’en voir une nouvelle fois cette année. J’aimerai beaucoup voir 72 %, qui traite de la pénurie d’eau sur Terre, Cyborgy qui parle de bug informatique à l’erre des robots, ou encore Walking Meat qui nous fait voir ce que serait le monde si les zombies existaient bel et biens, mais qu’ils étaient acceptés par la société.

Passons à présent à la sélection rétrospectives avec tout d’abord, pour l’anniversaire des 200 ans de Frankenstein, la projection de cinq films adaptés de l’histoire originale, à savoir ceux réalisés par Tim Burton, James Whale et Mel Brooks. J’attends aussi beaucoup Le Tableau, film d’animation franco-belge dans lequel les personnages Pafinis d’un tableau sont discriminés par les Toupins, et qui semble être une petite pépite. Je citerais enfin Videodrome et La Mouche de David Cronenberg dans les classiques, qui traitent respectivement de téléportation et d’un programme télévisuel déviant.

A tout cela vient s’ajouter des séances spéciales, parmi lesquelles je retiendrais Les contes merveilleux de Ray Harryhausen, qui n’est autre qu’une sélection des premiers courts-métrages réalisés par le maître des effets spéciaux, et projeté en avant-première. N’oublions pas la sélection des six films documentaires, plus étoffée donc que les années précédentes, avec entre autre Nothing to hide, qui suit pendant un mois un jeune artiste sur ses réseaux sociaux afin de vérifier la quantité d’informations qu’il leur est possible de sous-tirer.

Passons à présent aux conférences et tables rondes, avec là encore une sélection qui donne vraiment envie. Les sujets traités sont nombreux, les invités divers et variés de part leurs spécialités, expériences et origines, et il m’a vraiment été difficile de vous en faire une sélection. Le transhumanisme, Wikipédia en tant que communauté de savoirs, la guerre mondiale dans l’imaginaire de science-fiction, la transformation du corps, le végétarisme, la vie privée, la science-fiction chinoise, les insectes sociaux, les univers cyberpunk et transhumanistes, la démocratie à l’épreuve du manque de ressources, les religions et le handicap sont autant de sujets qui seront abordés lors de ces différentes rencontres.

Vous pourrez aussi retrouver sur toute la durée du festival une dizaine d’expositions telles que C’est arrivé demain proposée par la Miroir de Poitiers, Sur ordonnance génétique de l’INSERM ou encore L’imaginaire de l’orient de Science et Fantasy Growth Foundation. On pourra aussi citer Dans l’infini et autres histoires de G.RI, un artiste nantais méconnu, qui sera visible au Lieu Unique sur toute la durée du festival, puis jusqu’au 11 novembre.

Vous pourrez aussi retrouver le pôle ludique, avec principalement des jeux de société et de rôle, mais aussi des jeux vidéos produits par des studios de la régions. Les deux bars vous accueilleront aussi pour une pause sucrée, salée ou pour apaiser votre soif. Le concours de cosplay de la journée manga-tan revient pour une douzième année, avec des participants énergiques et motivés.

En plus de ce programme déjà très diversifié et qui s’annonce passionnant, les Utopiales accueille cette année quelques nouveautés. Attardons-nous tout d’abord sur la nuit blanche proposée le vendredi soir, avec une formule cinéma et une autre pôle ludique. Le Lieu Unique accueillera l’université éphémère des Utopiales, avec des conférences plus poussées que celles proposées au grand public. Science-Festin, le dîner de l’imaginaire, ravira vos papilles et vous permettra de discuter avec les invités autour d’un repas. Enfin, le festival a ouvert il y a quelques semaines une boutique en ligne, sur laquelle vous pouvez acquérir un souvenir à effigie des Utopiales.

Bien évidemment, il m’est impossible de résumer les 108 pages du programme en un article, c’est pourquoi j’espère que celui-ci vous aura donné envie d’en savoir plus, et d’aller jeter un œil à la programmation complète. Le plus difficile va maintenant être d’attendre patiemment jusqu’à la fin du mois, et bien sûr de faire un choix parmi cette incroyable programmation.

Si vous hésitez encore à venir malgré ce programme des plus alléchants, c’est que vous avez loupé mon dernier article. Et pour ceux qui débarquent ici pour la première fois, soyez les bienvenus. Pour plus d’informations sur le blog, n’hésitez pas à jeter un œil à ma page A propos.

Pour suivre le festival en direct, rendez-vous sur ma page Instagram et sur Facebook. En attendant l’ouverture du festival, vous pouvez toujours jeter un œil à mes articles sur l’édition de l’an passé :

6 réflexions sur “LE PROGRAMME DES UTOPIALES 2018 ENFIN RÉVÉLÉ

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s