[NEW-ZIC] La vraie vie – Bigflo et Oli

Bigflo et Oli sont de retour ! Ce mardi 2 mai à 11h tapante, je me suis littéralement jetée sur mon ordinateur : La Vraie Vie, premier extrait de l’album du même nom, était sorti.

Les deux frères toulousains se sont absentés pendant cinq mois sans donner de nouvelles, le temps de travailler sur leur nouvel album. Un retour attendu donc, mélange d’excitation et de crainte.

Et si ils ne faisaient pas aussi bien que le premier ?

Je vous rassure, ce premier extrait est assez prometteur pour la suite. J’ai hâte de découvrir le reste de l’album, surtout si comme le dit Bigflo :

« par rapport à celui-là, notre premier album c’est d’la merde ».

À première vue, huit minutes pour un rap, c’est long… mais elles passent finalement assez vite !

Le clip commence sur des images assez dingues, qui n’ont pas grand chose à voir avec leur premier album. C’est comme si ils se sentaient dépassés par les événements, avaient besoin de prendre de la hauteur, du recul, de se retrouver un peu seuls, avant de revenir de plus belle. Cela ne vous rappelle rien ?

Bigflo nous apparaît en premier, au beau milieu d’un paysage montagnard et enneigé. La caméra se focalise ensuite sur Oli, qui se trouve dans ce qui semble être une maison abandonnée.

Le duo va quitter ces espaces vides et désertiques pour se réunir à l’image à la fin du clip, comme pour nous montrer que rien ne pourra les séparer.

En tant que premier titre de l’album, La Vraie Vie sert aussi à présenter nos deux protagonistes. Ils le font à tour de rôle, l’ordre de passage correspondant à celui d’apparition à l’écran.

On retrouve dans ce premier titre les caractéristiques principales des deux artistes, à savoir des paroles engagées mêlées à des témoignages concrets et vécus, ainsi qu’une maîtrise assez impressionnante de la langue française, des figures de style et des sonorités.

Sur leur premier album, je n’ai pas fait plus attention aux phrases de l’un ou de l’autre. Ils forment un duo, l’idée ne m’a même pas effleuré l’esprit.

Ici, la délimitation entre les parties rapées par chacun est claire. Je me suis alors étonnée à trouver plus forte et plus marquante la partie d’Oli, la deuxième en somme.

Le lendemain de sa sortie, le clip était numéro un des tendances youtube, et comptabilisait plus d’un million de vues. C’est un fait assez marquant que les deux frères se sont empressés de partager sur leur page Facebook.

Vous n’êtes toujours pas convaincus ? Une petite citation peut-être !

« Assumer ses pleurs, parait qu’c’est ça grandir »

Une autre ?

« J’ai croisé des gens dans la galère qui m’auraient tout donné, Dîné avec des millionnaires qui m’ont même pas payé l’café »

Je vous laisse à présent découvrir le titre en entier :

Crédits image et transcription des paroles : GENIUS.

Tu aimes Bigflo et Oli ? Tu en veux d’autre ? N’hésite pas à aller lire mon article sur Je suis, titre de leur premier album La cour des grands.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s