LA CHAUSSETTE DE M. JOFFRE 2019

La chaussette de M. Joffre est un festival d’arts vivants gratuit, dont la cinquième édition s’est déroulée le dimanche 6 octobre 2019 à Nantes. Différents spectacles étaient proposés rue Maréchal Joffre ainsi que dans les rues adjacentes, avec pour objectif de dynamiser la rue et de faire découvrir au plus grand monde possible les boutiques et les lieux du quartier.

C’est un festival qui se réinvente chaque année mais qui a toujours pour objectif de promouvoir le spectacle vivant, que ce soit le théâtre, le cirque, la danse ou la musique. J’ai découvert le festival cette année en feuilletant le programme du Théâtre du Cyclope, cette édition était donc ma première. Je peux cependant déjà vous dire que c’est un festival que j’ai bien apprécié et que j’y retournerai volontiers les prochaines années.

chaussette-mr-joffre

Cette édition de La chaussette de M. Joffre a débuté à 11h15 par un spectacle de marionnettes au Théâtre du Cyclope. Malheureusement, au moment où je suis arrivée, la salle était déjà pleine et la file d’attente s’allongeait encore dehors. Habitant à proximité, je suis rentrée chez moi bouquiner en attendant que la suite de la programmation se lance.

Je suis revenue aux alentours de 12h30 pour observer le début de la création d’une fresque de graph devant la maison d’éditions Ici même au 2, rue Geoffroy Drouet. Je suis ensuite retournée voir l’évolution de l’œuvre à différents moments de la journée jusqu’à pouvoir admirer le résultat final.

Au même moment, une habitante nous proposait un concert depuis son balcon au numéro 47 de la rue du Maréchal Joffre. Malgré les problèmes techniques de micro qui ne tient pas et descend de son trépied au fur et à mesure de la chanson, j’ai trouvé plutôt sympa de mettre à contribution les habitants de la rue et non juste des artistes professionnels ou semi-professionnels. Les chansons étaient bien sympa, vous pouvez en écouter une partie dans la story à la une dédiée au festival sur mon compte Instagram.

IMG_7092

J’ai poursuivi ma journée en me rendant aux jardins d’Arcadie situés juste derrière la rue du Marechal Joffre, aux 106-108 de la rue Gambetta pour assister à un spectacle de clown. Pour une fois, ce clown était une femme, fait assez rare pour être souligné. La représentation d’une vingtaine de minutes était clairement destinée à un public enfantin et donc bien plus jeune que moi, mais le spectacle était sympa.

Je suis ensuite revenue rue du Maréchal Joffre où j’ai pu admirer la caravane qui avait été installée dans la rue afin de servir de support à certaines représentations. Au moment où je suis passée devant, ce qui s’y déroulait était bien étrange et j’ai donc préféré passer mon chemin.

IMG_7167

J’ai fait un deuxième arrêt un peu plus loin pour admirer une danseuse contemporaine, Alma Petit, qui réalisait sa chorégraphie dans la rue au milieu d’un public attentif. La frontière entre la scène et les spectateurs était inexistante ce qui fait que l’artiste s’en donnait à cœur-joie pour s’immiscer parmi le public.

IMG_7171

Je suis ensuite retournée au Théâtre du Cyclope dans lequel j’ai eu cette fois la chance d’avoir une place. J’y ai vu un extrait de Quinze pour moi de la compagnie de l’Écume que j’ai vraiment beaucoup aimé. Les comédiens jouaient vraiment bien et l’histoire de science-fiction qui s’y déroulait, dans un futur d’ailleurs pas si lointain faisait froid dans le dos.

Comme dit plus haut, La Chausette de M. Joffre est un festival gratuit mais il vous est possible d’acheter des goodies pour soutenir la manifestation ainsi que les artistes qui s’y produisent. J’ai personnellement opté pour deux pins, une affiche et un tote bag, mais chacun peut aussi participer à la hauteur de ses moyens, symboliquement.

C’est un festival que je suis très heureuse d’avoir découvert et auquel je pense revenir si j’en ai la possibilité les prochaines années. Il m’a permis de faire la connaissance de  plusieurs compagnies et artistes nantais ou de la région dont j’aimerais beaucoup continuer à suivre et à soutenir le travail.

Toutes les photos présentes dans l’article ont été prises par mes soins, hormis le visuel du festival qui n’est présent que pour illustrer mon propos et reste la propriété de son auteur.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s